Home » Actualités

Mar 13, 2024 | Actualités

Le Jeudi Saint 2024, l’Église toute entière sera tournée vers le mystère de l’Eucharistie et du sacerdoce. Ce sera aussi le 100e anniversaire de la mort du Fondateur de la Congrégation des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, le saint évêque Joseph Sébastien Pelczar, fervent dévot de l’Eucharistie et prêtre selon le Cœur de Jésus. Avant ce moment historique, Mgr Marek (Marc) Jędraszewski, archevêque de Cracovie, a présidé une Messe d’action de grâce pour le don de la vie de st J. S. Pelczar le 10 mars 2024, à la cathédrale du Wawel à Cracovie.

L’Archevêque de Cracovie a voulu rappeler, prenant appui sur la Parole de Dieu proposée par l’Eglise pour ce quatrième Dimanche de Carême,  que « nous étions tous destinés au bien avant la création du monde ». C’est précisément cette Parole que semble illustrer st Joseph Sébastien de manière vivante et très éloquente puisque toute sa vie a confirmé qu’il avait été “créés dans le Christ Jésus, en vue de la realisation d’oeuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions » (cf. Ep 2, 10).

Dans son homélie, Mgr Jędraszewski a tenu à souligner que la plus grande œuvre de st J.S. Pelczar était sa foi. Cette foi était fondée sur quatre piliers : un amour ardent pour l’Eucharistie, un coeur entièrement offert au Sacré-Coeur de Jésus, une piété filiale auprès de la Sainte Vierge Marie, Reine Immaculée et enfin, un attachement fidèle à la Sainte Eglise et au successeur de saint Pierre qui s’est manifesté tant dans son ministère que par ses écrits. Une foi vécue jusqu’à bout, comme l’a souligné le célébrant en concluant sur la confiance de ce grand pasteur au moment de passer vers le Père pour une nouvelle vie, la vie éternelle en Christ.

La Messe a été dite aux intentions de l’Église et de la Pologne, ainsi qu’à celle de la Congrégation des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, fondée il y a 130 ans par le Saint dont Mgr Jędraszewski a même utilisé le calice et la crosse pastorale. L’Eucharistie a été concélébrée par le cardinal Stanislaw Dziwisz, ancien archevêque de Cracovie, ainsi que par plusieurs dizaines de prêtres, notamment des chanoines attachés à la cathédrale et différents supérieurs religieux. L’assemblée comptait également plusieurs supérieures générales de congrégations féminines et des représentants d’associations religieuses.

A l’ECOUTE du COEUR