Le 30 mars 2019 était pour toutes les Servantes du Sacré-Cœur de Jésus de Province de France un jour d’action de grâce pour les 125 ans d’existence de notre Congrégation, fondée le 15 avril 1894 à Cracovie, pour les 70 ans de notre présence à Fouquières-lès-Béthune, mais aussi l’occasion de dire AU REVOIR, puisque notre Congrégation ferme la maison de Fouquières-lès-Béthune pour en ouvrir une nouvelle dans la région parisienne – précisément à GROSLAY.

La journée a commencé par une Messe solennelle célébrée à l’église de St Vaast à Béthune, et présidée par Mgr Jean-Paul Jaeger, Evêque du Diocèse d’Arras. Les concélébrants étaient : le recteur de la Mission Polonaise Catholique (MPC) de France, le Père Boguslaw Brzys, le recteur du Séminaire Polonais de Paris et vice-recteur de la MPC, le Père Krystian Gawron, les prêtres de la paroisse : le Père Xavier Lemblé (curé), le Père Raymond Pesez, le Père Pierre Thibault, ainsi que le Père Daniel Zylinski, le doyen du Nord de la MPC, les Pères de la Société du Christ pour les émigrants de Pologne de Bruay-la-Buissière : le Père Jean Kaluza et le Père Casimir Kuczaj, le Père Pierre Szczot, curé à Noeux-les-Mines, et enfin le Père André, oblat de Marie-Immaculée de Vaudricourt.

Nos Sœurs de Paris, d’Issy-les-Moulineaux et de Neuf-Marché, ainsi que des Sœurs Franciscaines de Notre Dame des Douleurs et des Petites Sœurs de l’Agneau. Nous avons été honorées de la participation du Conseil de Fouquières-lès-Béthune et de nombreux paroissiens, amis et bienfaiteurs de notre Congrégation.

Et même le temps – beau et ensoleillé – nous a aidé à dire MERCI au Seigneur.

MERCI pour chaque Sœur, qui pendant ces 70 ans de notre présence à Fouquières-lès-Béthune, s’est consumée – dans la prière et le service dévoué du prochain – pour l’amour du Sacré-Cœur. Dans son homélie, Mgr Jaeger a souligné l’importance de l’apostolat accompli dans le Diocèse d’Arras par nous, les Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, ainsi que par d’autres Polonais, tellement impliqués dans la vie ecclésiale ici, dans le Nord de France. Et même si c‘est difficile de « laisser partir » nos Sœurs, disait Monseigneur, nous croyons que c’est la volonté de Dieu, de le servir ailleurs.

Après l’Eucharistie, tous ont été invités chez les Sœurs pour un verre de l’amitié accompagné de plats polonais traditionnels (cette fois-ci, la cour de la maison était trop petite pour contenir toutes les voitures).

Ensuite, Sr Benjamine Scheffner a présenté l’histoire de la Congrégation et bien sûr de la Province de France, enrichie de photos.

Comme souvenir de cette belle journée, chacun est reparti avec une surprise : du pain d’épice en forme de cœur avec une pensée cachée.

Merci, Seigneur, pour ce jour – le 30 mars 2019 – et pour chaque jour durant ces 70 ans de notre présence à Fouquières-lès-Béthune.